La bibliothèque Schœlcher

Fut créée à l’initiative de Victor Schoelcher, abolitionniste de renom, qui en 1883 fit don au Conseil général de la Martinique de sa bibliothèque personnelle, environ 9000 livres et 250 partitions de musique, à condition qu’une bibliothèque publique soit construite dans la colonie.
Humaniste, anti-esclavagiste de renom, Schoelcher s’est battu toute sa vie pour l’abolition de l’esclavage. Député, puis sénateur de la Martinique, il participe à la rédaction du décret d’abolition de 1848. Nombre de ses ouvrages témoignent de sa lutte acharnée pour la cause des esclaves et des noirs.


La bibliothèque Schoelcher © CG972


Plan de la bibliothèque Schoelcher © CG972

La Bibliothèque, édifice précurseur de son époque, a été conçue en 1884 par l’architecte Henri Picq qui sut allier différents matériaux, béton fer forgé et bois, pour pallier les aléas du terrain marécageux de la ville de Fort-de-France et les nombreuses intempéries sévissant à la Martinique : cyclones, tremblements de terre.
Monument historique classé en 1973, la Bibliothèque Schoelcher s’impose dans la ville de Fort-de-France par son style architectural exotique emprunté à divers courants rappelant l’univers colonial de l’époque.


Ses missions

La Bibliothèque Schoelcher répond à deux missions principales : elle assure la conservation des documents patrimoniaux liés à la Martinique et plus largement à notre environnement, la Caraïbe, en vue de transmettre la mémoire locale.
De ce fait, elle s’impose comme bibliothèque patrimoniale de référence du Département.
Simultanément, elle contribue au développement de la lecture et de l’action culturelle sur tout le territoire départemental. Elle assure l’accès de tous à l’information et à la formation et participe à la lutte contre l’illettrisme.
Lieu d’études et de recherche, elle veille parallèlement au développement des collections encyclopédiques et propose un programme d’animations.


Le Pavillon Bougenot © CG972

Ses missions de lecture sont étendues au Pavillon Bougenot, annexé à la Bibliothèque Schoelcher depuis 2004.
Maison de style colonial datant du XIXe siècle, c’est une ancienne demeure de l’ingénieur Emile Bougenot, riche industriel propriétaire de la sucrerie du Galion, qui abrite aujourd’hui l’espace presse et documentation l’ECM ( Espace Culture Multimédia) / Cyberbase, l’espace dédié aux déficients visuels.


Les fonds numérisés

La Bibliothèque Schoelcher dispose d’un fonds ancien patrimonial particulièrement riche.
Elle offre ainsi à chacun l’opportunité de découvrir ou d’étudier tous les aspects, économique, social, littéraire, politique de la vie de notre pays et de son environnement, la Caraïbe, du XVIe siècle à nos jours.
Lettres manuscrites, tapuscrits, cahiers de cours, brouillons d’ouvrages, notes de voyage, cartes postales, plans, photographies, estampes, partitions, livres, cartes géographiques, expositions… sont conservés dans la réserve, dans les meilleures conditions et traversent ainsi le temps pour nous renseigner sur notre histoire.
Ces documents rares, précieux ou très anciens, donc fragiles sont en voie de numérisation selon le plan départemental de numérisation.
Désormais ce site renseignera sur la richesse des collections patrimoniales, cartes postales anciennes, fonds Schoelcher, manuscrits anciens, périodiques anciens etc.
Le fonds Schoelcher
Le fonds Schoelcher, dont on découvre encore aujourd’hui des éléments, englobe tout ce qui concerne Victor Schoelcher et qui peut contribuer à connaître ou étudier l’homme, son œuvre, sa vie.
Il comprend des lettres autographes signées, des manuscrits inédits, ses œuvres, sa correspondance, des iconographies, des expositions, des articles ou éditions relatifs à Victor Schoelcher.
Les manuscrits
De nombreux manuscrits du XVIIe et XIXe siècles font la richesse du fonds ancien.
Une abondante correspondance d’hommes politiques ayant joué un rôle important dans l’histoire de la Martinique et des îles voisines : Guadeloupe Sainte-Lucie, Barbade, Haïti… contribue à la compréhension des conditions politiques et sociales de l’époque.
Des dossiers concernant la vie de différentes plantations, les échanges commerciaux, la vente d’esclaves fournissent des informations sur la vie économique.
Les cartes postales anciennes et les périodiques anciens témoignent de la vie sociale de la Martinique du XVIIe au XIXe siècle.


Contact

La bibliothèque Schœlcher

Rue de la Liberté

97200 Fort-de-France

Tél: +596 (0)596 70 26 67