Base de données nominative : disparus pendant les éruptions de la Montagne Pelée en 1902

Déplier tous les niveaux

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Présentation du contenu

La Catastrophe de 1902

8 mai 1902, une nuée ardente sortie des flancs de la Montagne Pelée anéantit la ville de St Pierre et sa population ainsi que les habitants des zones limitrophes du Carbet et du Prêcheur.

30 août 1902 : une nuée ardente s’abat sur le Morne-Rouge, Fonds-St Denis, les hauteurs de Basse-Pointe, d’Ajoupa-Bouillon et du Lorrain alourdissant le bilan des victimes.

Les conséquences du désastre de 1902 : 25 000 à 30 000 victimes, destruction des principales infrastructures industrielles, commerciales et administratives de l’île.


Que savons-nous des victimes ?

Le volcan a frappé sans distinction : hommes, femmes et enfants, martiniquais et étrangers, riches et pauvres. Avec le temps, l’identité des victimes a été effacée des mémoires.

En 2002, les Archives Départementales de la Martinique lance le projet de dépouillement des fonds d’archives pour retrouver l’identité des disparus.


Quelles sont les sources de l’information sur les victimes ?

  • - le fonds C8C aux Archives Nationales d’Outre-Mer (ANOM) à Aix-en-Provence. Ces archives renferment les dossiers des demandeurs d’aides sur les fonds humanitaires après 1902 : une mine d’informations
  • - les jugements déclaratifs de décès transcrits essentiellement à l’état civil du Carbet
  • - les actes de décès (Ajoupa-Bouillon et Fort-de-France)
  • - certains ouvrages écrits sur la catastrophe
  • - la tradition orale familiale



Qui a participé à la recherche sur l’identité des victimes ?

  • - Généalogie et Histoire de la Caraïbe (GHC) a photographié le fonds C8C, en a entamé en 2002 le dépouillement et créé la base de données stpierre1902.org
  • - Association Martiniquaise de Recherches sur l’Histoire des Familles (AMARHISFA) : Alex Bourdon a achevé le dépouillement du fonds C8C de 2010 à 2014, Yvon Saint-Louis-Augustin a saisi les données sur logiciel EXCEL et élaboré des statistiques, José Baude a collationné les donnée ssaisies, Enry Lony et son équipe ont dépouillé en 2002 les jugements déclaratifs de décès.



L’AMARHISFA offre à la population martiniquaise, une liste nominative de 7000 personnes victimes des éruptions de 1902.

Des statistiques issues de l’exploitation des fonds d’archives ont été établies, elles nous renseignent sur le profil sociologique des victimes.

La recherche n’est pas close, les informations sur les disparus de 1902 peuvent être communiquées à cette adresse électronique : amarhisfa@yahoo.fr

Nestoret, Vincent

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Amarhisfa, Archives de la Martinique

Présentation du contenu

Etat civil


Sexe :

homme


Date de naissance :

22/01/1900


Lieu de naissance :

Marin

(Martinique)

(France)


Lieu de résidence :

Saint-Pierre


Lieu de décès :

Saint-Pierre



Informations complémentaires


Victime de l'éruption du 8 mai 1902

Fils de Romuald NESTORET et de Anne Marie Lizéa FIRMIN *[C8C43133 et jugement déclaratif de décès transcrit à Saint-Pierre le 28/11/1923 acte 77 *[alias Victor Marie Vincent NESTORET]



Source(s)


  -  

Comité officiel de secours aux familles des victimes de l'éruption de la Montagne Pelée. Dossiers des demandeurs d'aides (Archives Nationales d'Outre-Mer, sous-série C8C)



  -  

Jugement déclaratif de décès



Pour plus de détails voir les Informations complémentaires


Notes

BDD_nominative Disparus 1902